« Retirons tous notre argent le 7 décembre des banques ! »


Puisque la contestation dans les rues ne permet pas aux français (pas plus qu’aux grecs, aux irlandais ou encore aux portugais) de se faire entendre, il est nécessaire de trouver de nouvelles formes de revendication. Et l’on sait qu’il est nécessaire de toucher sérieusement aux intérêts économiques des puissants, pour qu’ils décrochent leur téléphone et soufflent dans les bronches des dirigeants politiques, les sommant de trouver une solution rapidement
Une nouvelle forme de revendication et d’action a pris corps, ces dernières semaines sur internet et se propage à la vitesse de l’éclair, dans l’hexagone mais également dans le monde anglo-saxon : et si nous, simples citoyens transformés en moutons que l’on tond encore et encore, nous portions un coup terrible au cœur du système économique : j’ai nommé les banques !
Comment ? De façon très simple. Partant du constat que se sont les banques qui créent la masse monétaire avec « l’argent dette », il suffit qu’un tout petit nombre d’entre nous se rendent au même moment dans sa banque, et le rendez-vous est fixé au 7 décembre prochain,  et retire en espèce l’argent dont il dispose. Attention, la plupart des agences bancaires vous demandent de les prévenir 24, voire 48 heures à l’avance pour tout retrait supérieur à 1.500 euros. L’argent « physiquement » disponible n’étant qu’une infime proportion de l’argent « virtuel », le succès d’une telle action entraînerait une sacré pagaille et probablement une crise bancaire sans précédent…
Si cette idée n’est pas nouvelle, elle a été relancée par l’ancien footballeur Eric Cantona, qui lors d’une interview accordée à nos confrères du journal Ouest France, au début du mois d’octobre, déclarait : «S’il y a 20 millions de gens qui retirent leur argent, le système s’écroule. (…) La révolution se fait par les banques. (…)Pour parler de la révolution, on va pas prendre les armes, on va pas aller tuer des gens. Il y a une chose très simple à faire (…) Le système est bâti sur le pouvoir des banques. Donc il peut être détruit par les banques. (…) Au lieu d’aller dans les rues faire des kilomètres (pour manifester), tu vas à la banque de ton village et tu retires ton argent ».

CLIQUER SUR L’ARTICLE POUR VOIR LA VIDEO

Les banques belges sont inquiètes à cause de la campagne pour retirer l’argent des banques le 7 décembre. « Cet appel peut de nouveau poser des problèmes aux banques », affirme mercredi dans Het Nieuwsblad et De Standaard la fédération du secteur financier, Febelfin. En France, l’ancienne star du football Eric Cantona a appelé chacun à vider son compte bancaire. La Bruxelloise Géraldine Feuillien … pense que près de 15.000 personnes vont participer à cette action en Belgique et en France. « Cette action peut déstabiliser notre système financier qui est fragile »… « Certaines institutions bancaires en Belgique ont dû être sauvées par le gouvernement … un tel sauvetage ne doit pas être réitéré car il est très coûteux », a insisté Michel Vermaerke qui espère que les auteurs de cette initiative ne vont pas passer à l’action« . Traduisez: que les Belges laissent leur argent afin de payer les bonus des banquiers à Noël. Comment on dit « F*ck you » en belge? Lire ici, je n’invente pas, La Dernière Heure !!! Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2010