Réflexion sur la rédaction de la constitution par le peuple pour le peuple « Étienne Chouard »


Étienne Chouard est un enseignant en économie et en droit dans un lycée en France. Un enseignant en économie-gestion et droit fiscal. Étienne Chouard, qui déclare chercher la cause principale des injustices sociales, étudie différents régimes démocratiques et constitutions. Il défend notamment le système du tirage au sort et soutient qu’une nouvelle assemblée constituante devrait être basée sur cette méthode.

La stochocratie est un terme inventé en 1998, désigne le tirage au sort des gouvernants au niveau national ou local. Le concept est parfois appelé « lotocratie » (au Québec).
L’action de choisir un représentant du peuple ou un magistrat par tirage au sort est alors appelée « sortition » au Québec ; mot formé à partir de « sort » et « élection ».
Il est démocratique que les magistratures soient attribuées par le sort, et oligarchique qu’elles soient électives dit Aristote, choisir les meilleurs équivaut à retrouver un système aristocratique, alors qu’un tirage au sort permet de faire participer tout le peuple sans aucune distinction. La démocratie supposant l’égalité des citoyens, le tirage au sort devrait permettre d’avoir le gouvernement le plus représentatif sans craindre l’incompétence. Le tirage au sort permettrait d’écarter les minorités puissantes (les oligarques, les aristocrates) et les quelques individus à l’égo trop marqué (les tyrans, les monarques, toute personne soupçonnée d’une aspiration à la dictature ou au pouvoir personnel).

Le suffrage par le sort est de la nature de la démocratie. Le suffrage par le choix est de celle de l’aristocratie. Le sort est une façon d’élire qui n’afflige personne; il laisse à chaque citoyen une espérance raisonnable de servir sa patrie.

de Montesquieu