L’EUROPE glisse doucement vers la dictature


Le MES (mécanisme européen de stabilité), nouveau traité de l’UE qui donne toute impunité aux banquiers.

Le MES sera doté d’un capital total de 700 milliards d’euros dont 142,7 milliards devraient venir de la France [2].
Parmi les 43 chapitres du traité figure l’article 9.3 : « Par la présente, les membres du MES s’engagent de manière irrévocable et inconditionnelle à honorer sur demande tout appel de fonds adressés à eux par le Directeur général en vertu de cet alinéa, et ce dans les sept jours après réception[3]. »
Le groupe de journalistes Abgeordneten-check, qui s’est donné pour mission de surveiller les votes du Parlement allemand, a publié une vidéo, laquelle expose ce qui serait les penchants du futur Mécanisme européen de stabilité.