21 heures de garde à vue pour Maître Fabrice BONNARD puis, libéré sans poursuite!


Jeudi 24 novembre 16h 30, cour d’appel de Chambéry, arrestation musclée de notre avocat par 11 militaires d’une section spéciale « P.S.I.G. » de la gendarmerie (force d’occupation Française en Savoy) envoyée par le parquet d’Albertville, puis garde a vue jusqu’au lendemain pour usurpation de titre (on lui reproche l’utilisation du titre d’avocat), et finalement libération après 21 heures de garde à vue à 15 h

le 25  sans poursuite !…  il est fort Maître Fabrice BONNARD!