Garde a vue de Daniel PARMENTIER


Les autorités agacées par la vue des croix de Savoie qui ont fleuries dans le pays depuis quelques temps ont offert à notre ami Daniel PARMENTIER sur ordre du procureur d’Albertville une garde à vue d’une journée. Fidèle a lui-même Daniel n’a pas manqué de rappeler à cette force d’occupation qu’elle n’avait aucune légitimité sur notre sol, et que la France est hors la loi international en SAVOIE.