Courrier des lecteurs (qu en est il des amendes que donne la SNCF lorsque l on circule sans billet ?)


Mme G…….
Qu’en est il des amendes que donne la SNCF lorsque l on circule sans billet ?

 

PLS
Bonjour
C’est comme pour la police elle s’appuie sur du droit français putatif !

Mme G…….
merci pour votre réponse rapide mais je m inquiète vraiment car mon fils majeur, ne jure plus que par la Savoie Libre, il côtoie des adultes très impliqués dans le mouvement sur Bozel

il est jeune et bien sûr impulsif et se croit au dessus de la loi « francaise » je crains que lorsque les vrais  ennuis vont arriver  pour non paiement des amendes il se retrouve bien seul , devant s acquitter  de sommes 10 fois supérieures au montant d un ticket de train
j essaye de le raisonner , en vain.
merci pour vos conseils face à une situation que je ne maîtrise pas du tout
je vais d ‘ailleurs en référer à maître  Fabrice B que je croise souvent

cordialement

PLS

Madame,Il n ‘y aucun argument pour justifier entre autre les fraudes à la SNCF et
les fraudes tout court.Peu importe où se déroule son voyage en train, la SNCF est une entreprise
nationale francaise qui exerce également en Savoie, de la même facon que tous

commercants d’origine française.Si votre fils vole une pomme sur un étalage ou un pain dans un boulangerie,
l’idee ne lui viendrait pas de demander le soutien des savoisiens ou
d’envisager d’être defendu par eux. Le principe reste le même pour la sncf.
S’occuper d une affaire de ce genre discréditerait le mouvement savoisien.La SNCF est une entreprise, employant des salariés et vendant un produit.

S’opposer à elle n’a pas la même valeur que de s’opposer à la répression
policière, fiscale ou juridique du pays envahisseur.Nous conseillons à votre fils de ne pas frauder en général que ce soit ou
pas, sous gouvernement savoisien ! Nous ne conseillons à personne de suivre
le combat juridique de cette façon.Il y a d’autres moyens de soutenir la cause sans encourir les « foudres » de la
France.  Défendre une cause de ce genre serait déprécier la noblesse du
combat que nous menons.
Il faut laisser agir les personnes ayant conscience des risques encourus et
détenant les arguments juridiques extrêmement bien rôdés face aux juges
français.

Me F. BONNARD n’accepte pas de défendre tout comportement qui serait anti
humain, anti civique ou anti democratique et cela dans une dimension
universelle.
De plus, il ne peut défendre chaque affaire de ce genre, car il gère et se
concentre sur les affaires emblématiques en cours.

L’amour de son pays ne doit pas s’opposer à l’humanisme.

Nous espérons avoir répondu à vos attentes et sommes prêts à vous entendre
pour toutes autres questions.

Bien à vous

POUR LA SAVOIE

Mme G…….

bonjour,

je suis tout a fait d accord avec vous et c est ce que je prône auprès de mon fils

un grand merci !